Programme

Lundi 17 Octobre 2016

9h30 – Ouverture

9h45 – Conférence inaugurale.

Marcel Dorigny (historien, Université Paris 8). Traite négrière et esclavage colonial : histoire de la mémoire (des années 1980 à aujourd’hui).

11h – Pause

11h30 à 12h30 – Panel 1 : Régimes moraux et politiques

(modératrice : Stéphanie Mulot)

  • Johann Michel (philosophe et politologue, Université de Poitiers/IUF/EHESS). Le rôle des associations antillaises dans la labellisation de l’esclavage comme crime contre l’humanité.
  • Hourya Bentouhami (philosophe, ERRAPHIS-UT2J). Quelle justice réparatrice pour une « histoire à ne pas transmettre » ? Entre économie morale et économie politique.

12h30 – buffet en salle F 423

14h00 à 15h30 – Panel 2 : Héritages et recompositions (1)

(modératrice : Nathalie Dessens)

  • Emanuele de Maupeou (historienne, Université Rouen – Normandie). La mémoire de l’esclavage dans la poésie du Nordeste
  • Luana Teixeira (historienne, UFPE). Le patrimoine culturel, le commerce et les habitations d’esclaves à Penedo.
  • Hélène Charléry (angliciste, CAS – UT2J). Le cinéma comme lieu de mémoire.

15h30 – Pause

16h00 à 17h00 – Panel 2 : Héritages et recomposition (2)

(modérateur : Richard Marin)

  • Marcus J.M. de Carvalho (historien, UFPE). Malunguinho : un esclave marron vénéré dans le culte de la Jurema (Pernambouc, Brésil).
  • Maxime Toutain (anthropologue, LISST/CAS – UT2J). La casa-templo d’Elegguá Alagbara : la mémoire de l’esclavage à travers l’ethnographie du culte des Orichas (Cuba).

 

Mardi 18 octobre 2016

9h30 à 10h30. Panel 3 : Esclavages niés, esclavages enseignés (1)

(modératrice : Valérie Robin)

  • Eurípides Antonio Funes (historien, UFC). Expériences de Noirs sur la terre des « Morenos » et des « Galegos ».
  • Jean-Pierre Le Glaunec (historien, Université de Sherbrooke). Résister à l’esclavage dans le monde atlantique français : histoire et mémoire d’une historiographie méconnue.

10h30 – Pause

11h00 à 12h00. Panel 3 : Esclavages niés, esclavages enseignés (2)

(modérateur : Maxime Toutain)

  • Éric Mesnard (historien, ESPE académie de Créteil). L’enseignement de l’histoire de l’esclavage en France.
  • Franck Ribard (historien, UFC). De « l’histoire et de la culture afro-brésilienne et africaine » à la mémoire de l’esclavage : méandres de l’application de la loi 10639/2003.

12h30 – Buffet en salle F 422

14h00 à 15h30. Panel 4 : Devenir descendant d’esclaves

(modératrice Emanuele de Maupeou)

  • Olivier Leservoisier (anthropologue, Université Paris 5). Enjeux mémoriels et identitaires chez les groupes d’origine servile de la société haalpulaar dans le contexte actuel des réformes de démocratisation en Mauritanie.
  • José Bento da Silva (historien, UFPE). La famille Cazumbá : une famille de nom africain dans le Recôncavo de Bahia, des dernières années de l’esclavage au lendemain de l’abolition.
  • José Peinado (anthropologue, Universitat de Barcelona). Trois moments dans la mémoire de l’esclavage.

15h30 – Pause

16h00 à 17h00. Panel 5 : Les lieux de mémoire

(modératrice : Hourya Bentouhami)

  • Richard Marin (historien, FRAMESPA – UT2J) et Valérie Robin Azevedo (anthropologue, CANTHEL – Université Paris 5). Saint Nazaire : histoire d’un mémorial sans mémoire.
  • Stéphanie Mulot (sociologue, CERTOP – UT2J). Le Mémorial Acte de Guadeloupe : réconcilier les mémoires, occulter l’histoire ?
  • Nathalie Dessens (angliciste, CAS – UT2J). Discours croisés, mémoires partagées ? La plantation Whitney (Wallace, Louisiane).

 

17h00 Synthèse du colloque

Jean-Luc Bonniol, anthropologue, Aix-Marseille Université.

***

Le mardi 18 octobre à 19h.

Conférence publique avec l’écrivain et philosophe Alain Foix

Auditorium de l’Espace des Diversités et de la Laïcité

38 rue d’Aubuisson

31000 Toulouse

http://www.toulouse.fr/web/social/espace-des-diversites-et-de-la-laicite

 

Publicités